Les CETA maraîchers

Nouveau ravageur des cultures : Tuta Absoluta

mercredi 21 janvier 2009 par Admin

FLASH PHYTOSANITAIRE : Lépidoptère TUTA ABSOLUTA

Déjà bien présent en Amérique du Sud, Espagne et Corse, Tuta absoluta a fait son apparition au Sud Est de la France cet automne 2008. Elle peut causer de gros dégâts de défoliation et de grignotage sur fruits dans les cultures de solanacées exclusivement : tomate, aubergine, poivron, pomme de terre, certaines adventices (morelle noire, datura).

Biologie
- adulte = petit papillon gris de 6 à 7mm de long
- œufs quasi invisibles à l’œil nu, pondus en chapelets, sur les feuilles
- larve = chenille de 7 à 8mm maximum, vert-rougeâtre en fin de croissance, tête noire, causant des dégâts sur feuilles similaires à ceux de la mineuse
- cycle de vie : 90j à 15°C ; 30j à 30°C, soit 10-12 générations/an (Espagne)

Symptômes
- galeries de type mineuses dans fruits, feuilles et tiges

Quel statut réglementaire ? Tuta absoluta n’est pas un organisme de quarantaine, n’est pas soumis à l’arrachage. La déclaration à la protection des végétaux n’est pas obligatoire mais fortement recommandée pour localiser au mieux son développement en France. (Voir note SPV )

Quels moyens de détection ?
- observation minutieuse en serre
- pièges delta à phéromone spécifique (2 à 3/ha) pour les papillons

Quelle lutte chimique ? Dans les zones très attaquées, Tuta absoluta a déjà développé des résistances aux pesticides. Produits phytosanitaires ayant un effet secondaire sur Tuta absoluta, à alterner absolument :
- Bacillus thuringiensis souche kurstaki = Dipel, Bactura DF, Batik….
- Explicit = Steward
- Vertimec

Quelle lutte intégrée ?
- Macrolophus, Cyrtopeltis
- Piégeage massif des papillons dans bassines d’eau savonneuse par phéromone (15-30 /ha)
- Effeuillages puis destruction des feuilles
- Filets anti-insectes


Note d’alerte Tuta
Description officielle Tuta

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 30829

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les CETA et le développement agricole   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License