Les CETA maraîchers

CETA des serristes du Vaucluse

mardi 2 octobre 2007 par Henri ERNOUT

Un CETA dans le Vaucluse

Le CETA des Serristes de Vaucluse a été constitué en 1991 par la fusion de 3 CETA : le CETA des Serristes du Comtat, le CETA des Serristes Nesque-Ventoux et le CETA des Serristes Rhône-Durance.


Ses adhérents :

Il regroupe aujourd’hui 46 adhérents de la plaine vauclusienne : de Mondragon, près de Bollène, à Pertuis.

Cultures suivies : L’ensemble des cultures suivies représente 130 hectares situés principalement dans le Comtat.

Le melon est la culture dominante avec 93 ha, suivie de la salade, 59 ha comprenant deux rotations, puis de la fraise, 16 ha, dont 56 % en hors-sol. Les autres productions suivies par le technicien sont la tomate, la courgette, l’aubergine, le poivron, le concombre et l’asperge.

A cela s’ajoute l’appui technique à 3 pépiniéristes de plants de légumes et 2 de tray-plants de fraise.


Son technicien : Henri ERNOUT, 50 ans

Entré au CETA en janvier 1994, mon parcours professionnel a été au service du maraîchage depuis 1980 où mon initiation s’est faite en Israël pendant 3 ans dans le cadre de séjour en Kibboutz puis Moshav (village coopératif agricole). Je travaillais sur des cultures d’exportations comme le melon de type Galia pour l’Angleterre et le poivron pour le marché allemand. Suite à cette expérience, j’ai suivi une formation supérieure au Centre National de Formation de Serristes de Théza dans le Roussillon qui m’a permis d’être chef de culture dans la même région pendant 2 ans puis à Fréjus pendant 1 an. Après quoi, l’expérimentation m’a tentée au SERAIL, près de Lyon, pendant 2 ans. Puis j’ai fait une formation universitaire à Nantes sur le développement rural où j’ai travaillé par alternance sur un projet de développement de la pomme de terre de Noirmoutier. Enfin, après une expérience d’enseignant dans une Maison Familiale Rurale des Bouches du Rhône, je suis devenu technicien de CETA.


L’appui technique :

L’appui technique aux adhérents du CETA consiste à :
- suivre les cultures et les cahiers d’exploitation lorsqu’ils font partie d’une Organisation de Producteur,
- apporter des réponses à leurs questions
- réaliser des essais dans le cadre de l’APREL.

En dehors des essais variétés permanents sur la salade, occasionnels sur la tomate sol, la courgette et le melon ; le CETA a expérimenté la solarisation pendant 5 ans avec de très bons résultats sur la courgette, la salade et le poivron greffé pendant 6 ans (culture sur laquelle les essais continuent dans les Bouches du Rhône).

Des essais ont été faits aussi sur l’aubergine pendant 4 ans (porte-greffe, densité, conduite hors-sol, variétés).

Enfin depuis 2004, le CETA s’investit dans les essais de fraise sur substrat, notamment les variétés.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 31188

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Un CETA près de chez vous ?  Suivre la vie du site Description des différents CETA   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License